Le four Feller

Pensé pour la performance !

Marc Feller, Ingénieur thermicien, chercheur et inventeur suisse aimait construire des fours pour ses amis céramistes.
La découverte de ce four incroyable s’est faite cette année, au sein même de l’IEAC. J’ai immédiatement été épatée par ses atouts techniques. On m’explique qu’il s’agit d’un four à air pulsé. Contrairement au four à a air induit dans lequel l’ »air de combustion est aspiré par la pression du gaz et le tirage de la cheminée et son registre, le four à air pulsé dispose d’un ventilateur et d’une vanne contrôle de débit d’air qui permet de régler l’air. Les gaz sont injectés sous pression par le brûleur.

Le brûleur Feller a la particularité d’être en forme de poire. Cette forme lui permet d’une part une meilleure performance et d’autres part la possibilité d’apporter de l’air déjà réchauffé dans le four ce qui a pour incidence une montée en température plus rapide et moins gourmande en énergie. C’est grâce au système de post-combustion des gaz non brûlés qu’il crée la chaleur necessaire au préchauffage de l’air.  À la manière d’une VMC double flux, l’air circule dans la cheminée et arrive ainsi chauffé aux alentours de 500°C dans le brûleur.

Grâce à son panneau de contrôle de flux de l’air et du gaz, il offre une souplesse et une précision dans la gestion des courbes de cuisson. Il est beaucoup moins sensible aux variations météo et permet ainsi des cuissons plus régulières.

Alors que l’année de formation se finissait, l’IEAC préparait son déménagement et devait à grands regrets abandonner son four. Ils lui cherchaient un repreneur ou ce serait la fin… Malgré des signes de fatigue apparents, il ne me semblait pas imaginable d’abandonner pareil patrimoine céramique. C’est ainsi que je me vis, remuant ciel et terre, organiser son déménagement vers mon atelier vosgien.

lire la suite de l’histoire…